Haut-Uele : la société civile dénonce des tracasseries policières sur la route Wamba-Isiro

La société civile du Congo a dénoncé jeudi 7 octobre les tracasseries policières sur la route Wamba-Isiro, dans la province du Haut-Uele. Selon elle, les agents de la Police de circulation routière (PCR) rançonneraient les usagers de cet axe routier. Mais, l‘administrateur du territoire et le commandant de la PCR de Wamba disent ne pas être informés de ces mauvais comportements.  

Selon le président de la société civile de Wamba Patrick Ambaiso, les éléments de la police de circulation routière rançonnent la population « à cœur joie » sur l’axe routier Isiro-Niania, plutôt que de se concentrer sur leur mission, celle d’assurer le contrôle du tonnage des véhicules. Il témoigne que ces agents exigent de l’argent à tout passant : 

 « On ne demande pas les documents de bord, on demande seulement de l’argent, on demande seulement le rapport. Pour les passants, il y a des cas où l’on demande même les cartes Impôt personnel minimum (IPM), la carte de vaccination, la carte d’électeur, ce sont là les arguments pour rançonner les gens ». 

Le commandant de la police de Wamba, Roger Mokondi, n’admet pas les faits reprochés à ses éléments. Il soutient, au contraire, que ces derniers effectuent correctement leur mission : 

 « C’est vrai que les éléments de la PCR sont là où il y a le pont pour surveiller le tonnage maximum des véhicules qui transportent les marchandises. Pour dire qu’il y a tracasseries, là c’est faux ! Bon, si c’est vrai qu’ils sont en train de faire ça, il y aura des sanctions ». 

Pour sa part, l’administrateur du territoire de Wamba, Jean-Pierre Etena, reconnait que les brebis galeuses ne manquent pas dans toute société. Il promet de prendre langue avec le commandant de la PNC, afin de s’enquérir de cette situation.  

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner