Bosco Puna : « Désactiver les enseignants grévistes est une violation grave de la constitution »

Jean-Bosco Puna, secrétaire général du Syndicat des enseignants catholiques (SYNECAT) estime que désactiver le salaire des enseignants grévistes est une violation grave de la constitution. Il s’est exprimé le dimanche 10 octobre à Kinshasa. En effet, sur instruction du ministre de l’EPST, le secrétariat de l’EPST a décidé de désactiver et retirer de la liste de paie les enseignants qui n’ont pas été trouvés sur le lieu de service alors qu’ils sont en grève. 

Cette décision est décriée par les ONG de défense des droits de l’homme, qui évoquent le non-respect du droit de grève et des procédures disciplinaires et administratives. 

Le SYNECAT accuse le ministre de l’EPST d’envenimer la situation et se réserve le droit de porter plainte contre Tony Mwaba. 

« Le SYNECAT et la synergie des syndicats des enseignants de la RDC se mobilisent pour porter plainte contre le ministre de l’EPST pour ces violations, qui rappellent le vieux temps de la dictature. C’est en principe le ministre de l’EPST qui envenime la situation sur terrain. Au lieu de répondre aux revendications des enseignants, le ministre recourt à des méthodes fortes », a noté Jean-Bosco Puna.

A cet effet, selon lui, « le SYNECAT et la synergie des syndicats des enseignants de la RDC qui a lancé le mot d’ordre de non reprise du travail, demande à tous les enseignants de poursuivre la grève jusqu’à ce que le gouvernement va répondre aux revendications des enseignants ». 

Il plaide pour l’implication du Premier ministre et du chef de l’Etat pour résoudre cette crise.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner