Naufrage à Bumba : les autorités rappellent l’interdiction de la navigation nocturne

 

La navigation nocturne aux embarcations de fortune est « interdite sur le fleuve Congo », ont rappelé le week-end dernier les autorités de Bumba, dans la Mongala.  Elles ont réagi ainsi après le naufrage d’un convoi de pirogues motorisées, mercredi 6 octobre, à quelques 24 kilomètres en amont de la ville. 

« Pour éviter ce genre d’accidents, je crois qu’il y a des décisions que nous avons prises ici. Nous avions interdit que les embarcations, qui n’ont pas de bons projecteurs, (naviguent) la nuit », a déclaré l’administrateur du territoire, Michée Manzia. 

Selon lui, les premiers éléments d’enquête donnent pour causes de ce drame, qui a coûté la vie a plus de cinquante- deux personnes et plusieurs disparus, la « surcharge et la navigation nocturne sans projecteur ». 

Depuis 2017 en effet, les autorités avaient pris la décision interdisant la navigation nocturne aux embarcations de fortune, après une série des naufrages sur le fleuve. Mais, la Force navale qui doit faire respecter cette mesure, fait face à un « manque criant » de la logistique dont les engins de patrouille fluviale. Michée Manzia plaide pour la dotation de cette unité avec de canots rapides : 

« Pour qu’elle soit respectée, il faut que la force navale, nos marins aient des moyens de mobilité sur l’espace liquide. Dommage ! Nous n’avons aucune unité flottante ou canot rapide pour sillonner le fleuve et puis décourager les navigants nocturnes ». 

Quant aux opérateurs économiques du territoire, c’est le délabrement de la route nationale numéro 6 (RN6), qui pousse de nombreux commerçants à recourir aux embarcations de fortune, avec tous les risques qui en découlent. 

Le président territorial de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) à Bumba, Omer Makungu, dénonce l’état d’abandon de ce tronçon par les autorités du pays. Pourtant, a-t-il souligné, des taxes sont régulièrement payées.  

  

  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner