Ituri : plus de 100 000 personnes ont fui les attaques à répétition des groupes armés à Komanda

Environ cent mille personnes ont fui les attaques à répétition des hommes armés du 23 au 24 septembre et du 1er octobre à Komanda, Makayanga et aux alentours dans le territoire d’Irumu (Ituri). Ce chiffre a été publié jeudi 14 octobre par le bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) en Ituri. 

Selon OCHA, environ 95% de la population de Komanda est en déplacement. D’autres continuent à vider le milieu. 

Ces déplacés sont éparpillés sur trois axes : Irumu-centre, Marabo, Nyakunde et Bunia. Certains sur le tronçon Komanda-Mambasa dans les localités de Mungamba, Lolwa et Biakato.  D’autres en chefferie de Walendu Bindi dans les villages de Bukiringi et Aveba.  

D’après la même source, ces personnes vivent dans des conditions difficiles : pas de nourriture, pas de médicaments, pas d’eau ni d’abris. 

Les sources locales renseignent par ailleurs, dans certains centres de santé notamment ceux de Marabo et Nyakunde, il y a rupture totale de médicaments. Et plusieurs structures sanitaires dans les lieux de refuge de ces déplacés ne sont pas en mesure d’administrer des soins gratuits à ces personnes. A cela s’ajoute la difficulté d’accès dans 70% de villages du territoire d’Irumu. Plusieurs ONG se sont retirées de Komanda.  

Pour OCHA, le risque de maladie est très élevé dans cette région et nécessite une réponse humanitaire d’urgence. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner