Kisangani : libération de 23 prisonniers graciés par le président de la République

Vingt-trois prisonniers de la prison centrale de Kisangani sur les trente, ayant bénéficié de la grâce présidentielle, ont été libérés le samedi 16 octobre. Ils ont été libérés au cours d’une cérémonie solennelle présidée par le gouverneur de province intérimaire, Maurice Abibu Sakapela, à l’esplanade de la prison centrale de Kisangani. 

Au total vingt-trois bénéficiaires (soit dix-sept civils, parmi lesquels une femme, et six militaires) ont reçu chacun son billet de sortie, des mains des autorités présentes. 

Après l’appel nominal de tous les bénéficiaires et la remise de leurs billets de sortie, le gouverneur de province intérimaire de la Tshopo les a exhortés au changement de comportement : 

« La prison sous d’autres cieux, on l’appelle ‘maison de correction’. Lorsqu’ on vous met en prison, c’est pour vous permettre de vous amender, de corriger les imperfections qui vous ont mis en porte à faux avec les exigences de la vie communautaire ». 

Les prisonniers élargis ont promis de suivre ce conseil. « On dit qu’un enfant réceptif ne peut jamais retourner dans cette maison. Vraiment, papa nous a tiré les oreilles en nous disant, je vous ai déjà pardonné, en quoi serai-je encore mauvais ? », s’est interrogé l’un d’eux, militaire. 

Sept autres bénéficiaires de la grâce présidentielle restent encore en prison pour certaines formalités administratives.   

L’article 87 de la constitution donne au Président de la République, magistrat suprême, le droit et le pouvoir de réduire, de commuer ou tout simplement d’annuler la peine, a expliqué pour sa part le représentant du procureur général. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner