Ituri : plus de 5 000 personnes ont abandonné leurs maisons après des affrontements entre l’armée et les miliciens

Plus de cinq mille personnes ont abandonné leurs domiciles après des affrontements qui ont opposé dimanche 17 octobre l’armée aux miliciens de CODECO dans le groupement Peti, dans le territoire de Djugu (Ituri), ont indiqué des sources locales.

La tension est perceptible depuis plus de deux semaines dans plusieurs localités du secteur de Walendu Djatsi dans le territoire de Djugu, rapportes les mêmes sources.

Selon elles, des détonations d’armes se font entendre presque chaque jour. Dimanche 17 octobre tôt le matin vers 4 heures, la localité de doraki a été attaquée par des hommes armés.

Un habitant qui s’est réfugié dans la brousse vers Kabakaba indique que plus de dix villages sont quasi-déserts et plusieurs personnes portées disparues.

De son côté, le chef de cette entité coutumière affirme que l'armée est à pied d’œuvre pour écarter la menace de l’ennemi.

Pour l’instant, le bilan de ces combats n’est pas encore connu ; mais des sources concordantes dans la zone rapportent qu’un civil a été tué eu une perte importante des minution enregistrée dans les rangs de l’armée. Une information non confirmée par l’armée.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner