Sud-Kivu : des rebelles burundais de la FNL aperçus entre les hauts plateaux et la plaine de la Kiliba

Des mouvements des combattants burundais des Forces nationales de libération (FNL), sont signalés dans la région de Kiliba, dans la plaine de la Ruzizi, en territoire d’Uvira, au Sud-Kivu vers la frontière burundaise.

Ces mouvements ont été observés ces derniers jours de Kazimwe, en groupement de Muhungu.

D’après des sources locales à Kiliba, ces rebelles burundais, alliés aux combattants Maï-Maï Nyerere, se rendent coupables de plusieurs « violations des droits de l’homme » à l’endroit des civils. 

Dans la nuit de jeudi 14 octobre, vers 19 heures, à Kiliba, ces combattants ont volé des objets de valeur de certains habitants et ont kidnappé un civil et l’ont emmené vers une destination inconnue.

Des sources de la société civile affirment que, des motocyclistes, notamment, sont tombés dans une embuscade des FNL, sur l’axe Kiliba-ONDS.

Ces rebelles ont extorqué de l’argent, des téléphones portables et d’autres objets de valeur aux passagers. L’une des victimes a été temporairement séquestrée par les assaillants qui l'ont finalement relâché quelques heures plus tard.

Cette structure citoyenne demande aux commandant des FARDC basé à Kabunambo de déployer des troupes sur l’axe Kiliba-ONDS pour « stopper ces mouvements des combattants qui sont soupçonnés d'avoir des résidences illégales » à Kiliba.

Elle propose, en outre, que les forces de sécurité « effectuent régulièrement des perquisitions et des couvre-feux », dans ce village pour décourager le soutien de certains habitants aux groupes armés locaux et étrangers.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner