Mahagi : le village Pangenge déserté après une attaque de la milice CODECO

Le village Pangenge, dans le territoire de Mahagi (Ituri) se vide de sa population depuis lundi 18 octobre, après l’incursion des miliciens de la CODECO dans cette entité.

Plusieurs témoins affirment que ces miliciens ont pénétré dans le village de Pangenge, dans la chefferie de Djukot peu avant midi. Leur présence a plongé la population dans la panique. Certains ont quitté le milieu pour se réfugier à Nyekese, un village proche. D’autres ont pris la direction du centre commercial de Ndrele, laissant tous leurs biens, indique David Mokili, un activiste des droits de l’homme dans la région.

Durant cette incursion, affirme-t-il, ces miliciens ont blessé à la machette un habitant et brûlé plusieurs maisons.

Le président de la société civile de ce territoire, Innocent Wabekudu, ajoute que quatre motos ont été emportées par ces miliciens qui s’en prennent également aux produits champêtres de la population locale.

Jusqu’à ce mardi matin, plusieurs personnes, notamment des femmes et des enfants, bagages à la main ou sur la tête, continuaient à vider la zone, affirme une source locale.

Selon la société civile, les forces loyalistes tentent de repousser l’ennemi. Cette information a été confirmée par l’armée, ajoutant que ces malfrats sont en quête de survie, à la suite de la traque menée par les forces loyalistes contre eux dans plusieurs entités du territoire de Djugu. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner