Importance de la réhabilitation des microcentrales hydroélectriques en RDC

Plus de 80 minicentrales hydroélectriques se trouvent à l’état d’abandon sur l’ensemble du territoire national. L’absence d’une main d’œuvre qualifiée dans le secteur ne facilite pas le bon fonctionnement de ces barrages avec comme conséquence des arrêts brusques et intempestifs de la production du courant électrique qui est bénéfique pour les communautés locales. Pour contourner cette contrainte, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et l’Institut National de Préparation Professionnelle (INPP) ont mis en place un vaste projet de promotion des microcentrales hydroélectriques sur l’ensemble du territoire national. - Quel est l’impact de ce projet sur le vécu quotidien des communautés locales ?

Marcel Ngombo s’entretient sur ce sujet avec Ir Idriss Mufuka, point focal du projet de promotion des mini et microcentrales hydroélectriques en RDC à l’Institut National de Préparation Professionnelle (INPP).

Jules Kikanda, coordonnateur du Projet de promotion des mini et microcentrales hydroélectriques au Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a aussi participé à cette interview.

/sites/default/files/2021-10/19102021-importance-de-la-rehabilitation-des-microcentrales-hydroelectriques-en-rdc-52_minutes_12_secondes.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner