Manifestations des élèves : le ministre de l’EPST dénonce une manipulation

« De la manipulation ! », a réagi jeudi 21 octobre le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Tony Mwaba, à la marche organisée la veille par des élèves des écoles publiques à Kinshasa et Beni (Nord-Kivu) pour réclamer la reprise des cours. Selon lui, les instigateurs de ces manifestations n’ont qu’un seul objectif : saboter la gratuité de l’enseignement ! 

Au cours d’une conférence de presse conjointement animée jeudi dans la soirée avec son collègue de la Communication et médias, le ministre de l’EPST a affirmé qu’à sa connaissance, à ce jour, « aucun syndicat des enseignants n’a décrété la grève de manière légale et officielle ».

Il annonce la reprise des pourparlers, puisque l’arrêté interministériel a déjà été signé :

/sites/default/files/2021-10/01._221021-p-f-kinministreepsttonymwaba-00.mp3

Les élèves des écoles publiques de Beni et de Kinshasa ont manifesté ce même jeudi pour réclamer la reprise des cours. Leurs enseignants sont en grève depuis la rentrée scolaire le 4 octobre.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner