Beni : des déplacés arrivent en masse à Cantine

Les personnes déplacées, à la suite de l’insécurité à Makumo, continuent à arriver en masse ces derniers jours dans la partie sud-ouest du groupement Baswagha-Madiwe, précisément aux centres commerciaux de Cantine et Aloya, 11 à une trentaine de kilomètres à l’ouest de la ville de Beni.

Les acteurs des droits de l’homme et de la société civile locale révèlent queà la grande vague est arrivée dans la matinée du mardi 19 octobre dans ces deux centres, dépourvus de tous leurs biens. 

Ces déplacés, qui fuient l'insécurité dans leur région, sont momentanément dans des familles d’accueil. D'autres se trouvent dans l’ancien camp des déplacés non loin de Cantine.

Ces acteurs demandent ainsi aux organisations humanitaires de leur venir en aide, notamment avec des abris provisoires pour qu'ils soient à l'abri des intempéries.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner