Kisangani : « La Force du changement » dans la rue pour réclamer l'énergie électrique


Le Mouvement « La Force du changement » est descendu dans les rues de Kisangani (Tshopo) ce lundi 25 octobre pour réclamer notamment le rétablissement du courant électrique dans cette ville.

Bien qu'interdite par le maire de la ville, les manifestants se sont retrouvés au rond-point du stade, point de ralliement où la police est intervenue pour disperser les manifestants à coups de gaz lacrymogène. 

Déterminés à exercer leur droit, les manifestants venus pour la plupart de la Commune Tshopo, entité de résidence de l’initiateur de la dite marche, le député Jacques Mandiongwe, se sont reconstitués avec d’autres de la commune Makiso.
Ne voulant pas créer d’incidents au centre-ville, la police s’est ravisée. Elle a décidé tout simplement de les accompagner jusqu’au gouvernorat de province pour le dépôt de leur mémorandum.

Dans ce document, Jacques Mandiongwe dénonce les conséquences du manque d’électricité dans la ville et sollicite la réhabilitation de la centrale hydroélectrique de la Tshopo :

« Les entreprises publiques et paraétatiques, les petites et moyennes entreprises ainsi que les institutions publiques et privées dépendantes de la fourniture en électricité peinent à fonctionner. Pour tout dire, l’économie de la ville de Kisangani est plus que ruinée, cela a entrainé une vie chère qui accentue la précarité de la vie sociale ».

Par ailleurs, des élèves de quelques écoles secondaires de la ville ont également organisé leur marche pour réclamer la reprise des cours.

Leur manifestation a abouti également au cabinet du Gouverneur de Province. Pour sa part, le ministre provincial des Finances et gouverneur ad intérim, Elias Ewengene a promis de transmettre le mémo ainsi que les doléances des élèves à la hiérarchie.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner