Kisangani : des prêtres catholiques abandonnent 62 jeunes devant la résidence du gouverneur

 

Soixante-deux jeunes hébergés à la maison Saint Laurent ont été déposés, dans la soirée du dimanche 10 octobre, à la résidence du gouverneur de province intérimaire par les prêtres du Sacré-Cœur de Jésus, à Kisangani dans la province de la Tshopo. 

Les prêtres veulent ainsi marquer leur désapprobation face à la « tentative de spoliation », de leur concession par un groupe de personnes supposées appartenir à un réseau mafieux « au su et au vu de toutes les autorités provinciales », a déclaré un prêtre de Sacré-Cœur de Jésus.  

Pourtant les prêtres affirment détenir tous les documents cadastraux du site. 

Mais,  Maurice Abibu Sakapela, gouverneur de province se dit choqué par cet acte posé par ces religieux. 

« C’est inadmissible et non chrétien ! Nous avons envoyé la police nationale pour stopper les travaux. Malheureusement, l’officier de police a pris position par rapport au dossier de manière maladroite. Mais, ce n’est pas une raison pour que les prêtres mettent les enfants dans la rue », a regretté, Maurice Abibu.    

Le dimanche dernier, des tensions ont éclaté entre ces enfants encadrés par les prêtres et un agent de cadastre, entouré de ses proches, qui tentait de procéder aux travaux de mesurage et de bornage ; à l’insu des prêtres. Les jeunes pensionnaires de la maison Saint Laurent ont opposé une résistance farouche. 

Quatre enfants ont été blessés lors de cet incident et sont internés dans un centre de santé de la place pour des soins appropriés. 

Le gouverneur intérimaire de province promet d’organiser urgemment une réunion du comité provincial de sécurité élargi aux parties prenantes et aux services techniques pour statuer sur cette affaire.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner