Tshopo : la synergie des syndicats de l'EPST décide de poursuivre la grève

La synergie des syndicats SYECO, SYNECAT et SYNEP dans la province de la Tshopo a décidé de poursuivre leur  mouvement de grève. La décision a été prise mardi 2 novembre à Kisangani au cours d’une assemblée générale extraordinaire convoquée à l’ intention de tous les enseignants affiliés à ces différents mouvements syndicaux. Selon leur porte-parole, Joseph Litete Bobina, l’Intersyndicale n’a pas qualité de  demander aux enseignants de suspendre la grève. 

«  L’intersyndical n’a pas qualité pour faire cette déclaration.  Au moment où les syndicats sont représentés là-bas (aux négociations avec le gouvernement à Kisantu), c’est chaque syndicat qui devrait décider ou nous devrions attendre des leaders des syndicats-là des mots d’ordre", a estimé Joseph Litete.

Selon lui, " la base estime qu’il faut un premier résultat (de ces négociations) pour que l’on puisse reprendre". La priorité de leurs revendications porte sur la prise en compte des enseignants Nouvelles unités (N.U.) 

"Avec la gratuité (de l'enseignement de base en RDC), les enseignants du primaire il y en a pour qui ça fait deux ans qu’ils sont en train de mordre la poussière", a-t-il déploré.

Si cette condition est remplie, a-t-il assuré, les enseignements peuvent reprendre: "Les autres revendications, on le fera mais déjà ça,  ça nous suffira pour qu’il y ait un début des cours ».

Dans un communiqué signé le vendredi 29 octobre par Godefroid Matondo, porte-parole de l’Intersyndicale de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, le banc syndical des enseignants suspend la grève déclenchée sur toute l’étendue du pays et annonce la reprise des enseignements dès le 1er novembre.

Cette annonce a été faite depuis Kisantu, dans le Kongo-Central, où se poursuivent les travaux de la Commission paritaire Gouvernement - syndicats de l'EPST, censées mettre fin à la grève qu’observent les enseignants du réseau public depuis le début de cette année scolaire le 4 octobre.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner