Tanganyika : les Maï-Maï Hapa na pale exigent 2500 USD pour libérer leurs otages

La société civile du secteur de Nyange dans le territoire de Fizi au Sud-Kivu a dénoncé jeudi 4 novembre l’enlèvement de six personnes. Les auteurs de ce kidnapping sont des Maï-Maï Hapa na pale, actifs dans la région. La société civile locale se dit inquiète du nombre croissant des personnes enlevées et de la rançon que réclament les ravisseurs. Sur place, la population vit avec la peur au ventre.

Le dernier enlèvement déploré dans la zone dure depuis 72 heures. Six personnes habitants le village se trouvant entre les localités de Nyange et de Lubichako au Sud-Kvu mais à la frontière Nord de la province du Tanganyika ont été enlevés à la tombée du soleil dans les villages.

Cette situation inquiète au plus haut niveau la population locale.

« Ils ont surpris les populations autour de 19 heures dans les quartiers. Ils sont arrivés munis d’une liste avec des noms de personnes ciblées. Ils sont entrés dans chaque maison. Six personnes viennent d’être enlevées et conduites vers la brousse. Les ravisseurs réclament déjà 5 millions de francs congolais (2500 USD) pour les libérer », a témoigné un habitant.

Selon lui, des hommes armés appartenant aux élémentsMaï-Maï du groupe Hapa na sont arrivés dans les villages pour mener cette opération.

« Ils ont été six hommes armés de quatre fusils, d’une lance et d’une autre machette », a-t-il détaillé.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner