Persistance de l’insécurité sur l’axe Kalemie-Nyunzu : un autre chef coutumier meurt décapité

La situation sécuritaire reste à ce jour préoccupante sur l’axe routier Kalemie-Nyunzu, dans la province du Tanganyika.

Il s’observe, en effet, une montée d’attaques d’hommes armés au niveau de villages et sur les routes avec des pillages systématiques de biens des populations.

Dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 octobre, un chef coutumier a été assassiné lors d’une incursion des combattants armés. 

Il s’agit du chef Kayamba Lumwanga de la localité qui porte son nom, à 99 kilomètres dans le secteur Nord-Lukuga en territoire de Nyunzu qui est mort décapité.

La population attribue le crime aux Maï-Maï ‘’Hapa na pale’’. 

La mort du Chef Kayamba intervient dans une région où l’armée nationale mène depuis le 24 septembre dernier, des opérations militaires contre les groupes armés. Deux officiers et des hommes de troupe sont tombés sur les champs de bataille, depuis le début de ces opérations, selon des sources proches de l’armée. 

Depuis le début du conflit Twa–Bantous en 2014, le territoire de Nyunzu a déjà perdu une dizaine des chefs coutumiers dont le chef Mukimbo assassiné le 17 janvier 2017.

Cette situation d’insécurité est aussi observée dans la région qui couvre le Sud de la province du Maniema, le Nord de Nyunzu, de Kongolo et de Kalemie dans la province du Tanganyika ainsi que le territoire de Fizi dans la province du Sud Kivu. Cette zone d’insécurité, qui englobe ainsi les entités de trois provinces, est surnommée le « triangle de la mort » ou encore la « zone des trois frontières ». Dans cette région, il n’y a qu’une faible présence de l’autorité de l’Etat.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner