RDC : reprise d’activités à Bunagana et psychose à Goma

Deux jours après l’attaque perpétrée par des rebelles du M23 à Tshanzu, dans le territoire de Rutshuru, la situation socio-économique a quasiment repris son cours normal dans l’agglomération de Bunagana et environs et la population déplacée est rentrée à 80% dans le groupement de Jomba. Cependant, les évènements de dimanche à lundi dernier à Tshanzu n’ont pas laissé la ville de Goma indifférente. Un dispositif sécuritaire non habituel s’observe dans cette ville depuis cette attaque. 

A Bunagana, les autorités administratives et coutumières affirment que la majorité de la population a déjà regagné ses villages dans groupement de Jomba. Ces habitants essayent de reprendre leurs activités tout en constatant les pertes et autres dégâts enregistrés lors de leur fuite, lundi dernier. 

Pour le président de la société civile de Jomba, Damien Sebusanane, bien que la population soit rentrée, les autorités doivent renforcer les mesures sécuritaires dans cette région parce que l’ennemi n’est pas trop loin…

Pendant ce temps, une psychose s’observe dans la ville de Goma, surtout à des heures du soir, depuis cette attaque du M23 à Tshanzu. Non seulement le sujet occupe toutes les conversations, mais des réactions fusent de partout dans les cercles socio-politiques. Il y a surtout le déploiement peu habituel des agents de sécurité dans tous les coins stratégiques ainsi que des patrouilles toute la nuit.

Le trafic a repris normalement depuis mardi sur l’axe Goma-Rutshuru-Butembo après avoir été paralysé lundi dernier à la suite des évènements de Tshanzu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner