Rutshuru : retour au calme à Bunagana, Tshanzu et Runyonyi

Un retour progressif au calme est observé depuis mardi 9 novembre, dans la région de Bunagana, Tshanzu et Runyonyi dans le groupement de Jomba, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Les FARDC ont réussi à récupérer lundi dans la soirée les collines stratégiques de Tshanzu et Runyonyi ainsi que quelques villages, occupés dans la matinée par les rebelles du M23, affirment plusieurs sources dans la région.

Ces sources avancent que la population qui s’est déplacée lundi en direction de l’Ouganda voisin, mais aussi vers Rutshuru-Centre, Kalengera et au-delà regagnent leurs villages depuis ce mardi matin et en grand nombre.

Le président de la société civile de Rutshuru affirme aussi que certaines activités reprennent déjà dans le centre de Bunagana à la frontière avec l’Ouganda.

Par ailleurs, affirment d'autres sources, ces rebelles du M23 se seraient retranchés dans le parc des Virunga, dans un triangle entre l’Ouganda, le Rwanda et la RDC. C’est là qu’un groupe des rebelles du M23 campent depuis au moins 4 ans, précise-t-elles.

En outre, les mêmes sources rapportent que ces rebelles auraient mené cette attaque, sans succès, dans l’objectif de prendre le contrôle de certaines villes, pour pouvoir exiger la reprise des négociations avec le gouvernement central, en vue d’obtenir l’amnistie pour certains de leurs leaders, notamment Sultani Makenga, Innoncent Kaina et les autres qui sont sous mandat d’arrêt national.

Démenti de Kigali

Dans un communiqué officiel publié ce même lundi, l’armée rwandaise affirme pour sa part qu’elle ne participe, ni ne soutient les activités de l'ex-M23 :

« L'ex-groupe M23 en question n'a pas cherché refuge au Rwanda lors de son retrait de la RDC en 2013, mais a été basé en Ouganda, d'où cette attaque est originaire, et où le groupe armé s’est replié. Toute information, dans les médias ou par des responsables de la région, selon laquelle l'ex-groupe armé M23 serait originaire du Rwanda ou s’est retiré au Rwanda, est une propagande visant à saper les bonnes relations entre Rwanda et RDC ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner