EPST: poursuite des négociations entre le banc syndical et le gouvernement congolais, quelle évaluation faire de la gratuité de l’enseignement primaire ?

Enseignement primaire, secondaire et technique : les négociations se poursuivent à Mbwela Lodge entre le banc syndical et le banc gouvernement sur les revendications des enseignants. Pendant ce temps, dans une circulaire du ministre de l’EPST du 1er novembre 2021 sur les mesures d’application de la gratuité de l’éducation de base, il est dit que la gratuité ne s’applique qu’aux établissements publics d’enseignement primaire allant de la 1ère jusqu’en 6ème année. 

Sur le terrain, dans certaines villes, les enseignants ont accepté de reprendre les cours. C’est par exemple dans la ville de Beni au Nord-Kivu où les cours ont repris depuis lundi 8 novembre dans plusieurs écoles publiques. Cependant, dans d’autres villes telles que Bandundu-ville dans le Kwilu, les enseignants du secteur public ont décidé de poursuivre leur mouvement de grève, jusqu’à ce que les solutions soient trouvées aux assises de Mbwela Lodge. 

-Quelle lecture faire de cette situation ? 

-Quelle évaluation faites-vous du processus de la gratuité de l’enseignement primaire ? 

Invités

-Alain Kipa, conseiller-Attaché à la coopération Internationale et Point focal chargé de suivi de Partenaires au Ministère de l’EPST.

-Jean Bosco Puna, secrétaire général du Syndicat national des enseignants des écoles catholiques (SYNECAt). Il est aussi porte-parole de la Synergie des syndicats des enseignants de la RDC.

-Serge Bondebi, secrétaire général de l’ONG YMAE (Young Men Association for Education) et coordonnateur de la campagne « Ecole eza mombongo te ».

 

/sites/default/files/2021-11/11112021-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner