Nord-Kivu : la MONUSCO initie les forums pour « diagnostiquer les problèmes liés à l’insécurité »

La section des affaires civiles de la MONUSCO à Goma, en collaboration avec le gouvernement provincial, organise une série de forums sur le « diagnostic local de sécurité de certaines entités » dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Les acteurs locaux des groupements Bambo et Tongo ont clôturé cet exercice, mercredi 10 novembre à Kanyabayonga, à plus de 150 kilomètres au nord de Goma.

Lors de ces assises, les autorités, chefs coutumiers, forces de sécurité … discutent sur la « paix, la sécurité et le développement ». L’objectif de ces forums est de doter les sept groupements de la chefferie de Bwito ( Rutshuru) d’un « plan d’action sécuritaire, chacun ».

Dans ces forums, les autorités coutumières locales, les organisations de la société civile, les délégués du gouvernement provincial, ceux des FARDC, police et services des renseignements énumèrent les « principaux problèmes de sécurité, paix et développement des leurs entités ».

Puis, ils en dégagent « les causes, conséquences et proposent des pistes de solution et actions à mener », selon Katindi Deogratias, inspecteur provincial en territorial au Nord-Kivu, au sein du gouvernement provincial :

« Les gens de Mutanda ont fait sortir cinq problèmes prioritaires, parmi lesquels l’activisme des groupes armés, les conflits fonciers, etc. Il y a des recommandations adressées au gouvernement provincial, d’autres au gouvernement central… Chacun pourra jouer sa part de responsabilité pour l’exécution de ce plan. Le rôle de la MONUSCO est celui de l’accompagnement. D’ailleurs la MONUSCO a déjà construit le bureau de Mutanda dans le cadre de la restauration de l’autorité de l’Etat ».

Cet exercice avait commencé du 3 au 5 novembre par les groupements Mutanda et Kanyabayonga. 

Il est prévu que la même activité se déroule dans les groupements de Kihondo et Bukombo, du fait que, selon la MONUSCO, le groupement de Bishusha, lui, avait déjà été soumis, au même exercice.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner