Tshopo : la FEC sensibilise les opérateurs économiques sur le risque de faillite de la SOTEXKI

« La SOTEXKI est en passe de fermer ses portes si on n’y prend garde ». Cette déclaration a été faite mercredi 17 novembre à Kisangani, par le Directeur général de cette entreprise, lors d’un dîner d’affaires organisé par la Fédération des entreprises du Congo (FEC/Tshopo), en présence de plusieurs invités dont le gouverneur intérimaire de province ainsi que des membres du conseil provincial de sécurité. Selon lui, la suspension de l’acte juridique qui lui permet d’accéder aux mesures incitatives prévues  par le partenaire stratégique sur la chaîne des valeurs. Il affirme par ailleurs qu’en dépit de l’ordonnance du Conseil d’Etat en référé de suspension, la Direction générale  des douanes et accises ne veut pas s’exécuter.

 Le président intérimaire de la FEC/Tshopo, Type Tambwe Lukongo

 « Solliciter l’implication active des acteurs de tout bord dans cette noble mission qui est celle de sauvegarder les intérêts de la SOTEXKI et de pousser la relance de ses activités économiques. »

Pour le directeur général de cette entreprise, le professeur Glombert Loko, la non-exécution de l’ordonnance  du Conseil d’Etat par la DGDA empêche la SOTEXKI à installer son nouvel équipement. Ce qui aurait pu  lui permettre de relancer sa production.

«  Si nous mettons en œuvre cet équipement, une fois installée, je dois remonter cette production qui est de 65.000m  211.000m et comme c’est un processus qui est graduel nous pouvons arriver jusqu’à 300.000 m, le projet est là, nous pouvons atteindre même 500.000m ou a le dépasser parce que l’objectif est d’atteindre 900.000m », a-t-il expliqué.

Pour sa part, le gouverneur de province a promis de constituer une délégation mixte gouvernement provincial-assemblée provinciale et la SOTEXKI. Laquelle devra se rendre à Kinshasa  pour plaider en faveur de cette entreprise.

Ce diner d’affaire a été placé sous le thème « Ensemble sauvons la SOTEXKI ».  En l'organisant, la FEC/Tshopo a voulu interpeller les opérateurs économiques locaux pour la recherche des voies et solutions devant permettre la relance des activités de cette entreprise.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner