Kindu: des journalistes formés contre "la haine et le sexisme en ligne"


Des journalistes ont été en atelier de formation contre "la haine et le sexisme en ligne".
samedi 20 novembre à Kindu.  Ces deux phénomènes ont été au centre d'un café blog organisé par l'ONG Habari RDC avec l'appui financier de Internews et de la Suède.

Selon le président de Habari RDC, Guy Muyembe, ces maux dévastent les sociétés :

« Aujourd'hui simplement parce que vous êtes femmes, voilà on va faire des commentaires défavorables à votre égard (sur les réseaux sociaux) et vous empêcher d'occuper certains postes importants dans cette province, ça c'est du sexisme en ligne. La haine en ligne, simplement parce que vous faites partie de telle ou telle autre communauté, on publie des messages défavorables envers vous qui peuvent vous nuire ».

Cette formation étant participative, les journalistes ont donné leurs avis sur les moyens qui peuvent permettre de mettre fin à la haine et au sexisme en ligne, a déclaré Guy Muyembe.

Il s’agit notamment, a-t-il indiqué, de faire prendre conscience à la société que ces phénomènes peuvent bruler toute une nation.  Il faudrait également « par des plaidoyers, des campagnes, des actions diverses pousser les responsables de plateformes des réseaux sociaux à plus de modération pour qu'il n'est aucune haine, aucun message sexiste sur les réseaux sociaux », a-t-il renchérit.

Pour le président de Habari RDC, « aujourd’hui tout le monde peut poster n’importe quoi sur les réseaux sociaux parce qu’il y jouit d’une liberté qu’il n’a pas ailleurs », voilà pourquoi, estime-t-il, il faudrait beaucoup plus de modération.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner