Kwilu : l’assemblée provinciale empêche le gouvernement à déposer le budget dans le délai (Vice-gouverneur)

Le vice-gouverneur de la province du Kwilu, Félicien Kiway, a au nom de son titulaire en mission, dénoncé « les manouvres orchestrées par le bureau de l’assemblée provinciale » dans l’objectif d’empêcher l’exécutif de déposer son projet d’édit budgétaire dans le délai légal. Dans une déclaration faite lundi 22 novembre devant la presse, il fustige la fermeture à deux reprises, des bureaux administratifs et accuse le président de l’assemblée d’en avoir donné la consigne. 

Pour lui, cette pratique bloque le développement de la province.  

Felicien Kiway affirme que le gouvernement a emprunté d’autres voies légales pour déposer ce document à l’organe délibérant. 

« Le projet de l’édit budgétaire doit être déposé au plus tard le 25 novembre pour être voté à l’assemblée provinciale et promulguée le 15 décembre. Pour sa part, gouvernement provincial a élaboré et s’est rendu à l’assemblée provinciale pour le déposer en date du 19 et 20 novembre mais a constaté malheureusement que le service administratif de l’assemblée provinciale a reçu la consigne de ne pas réceptionner ledit projet de l’édit budgétaire pour des raisons que seuls ceux qui ont donné l’ordre peuvent bien expliquer », a-t-il dénoncé. 

Et d'ajouter :  

« Samedi 20 novembre 2021, je me suis rendu de nouveau à l’assemblée provinciale pour le même exercice, j’ai vu comment les gens fermaient le bureau et quittaient l’assemblée provinciale dans le sens de respecter l’instruction reçue. Les membres du bureau refusent de réceptionner le budget afin de l’examiner. Ainsi pour permettre à la province de fonctionner, nous avons fait parvenir ce projet a l’assemblée provinciale par d’autres voies de droit, par la voie d’huissier de la cour d’appel du Kwilu. » 

Encore dans le délai 

De son côté, le président intérimaire de l’assemblée provinciale du Kwilu, Paulin Kiyankayi, rejette en bloc toutes ces accusations. Il indique que la délégation du gouvernement provincial est arrivée au siège de l’assemblée provinciale du Kwilu d’abord à l’improviste et ensuite pendant la période ou l’assemblée provinciale avait lancé la désinfection de toutes ses installations. 

« Il n’y a pas de mot d’ordre possible. Nous sommes surpris d’apprendre qu’une équipe du gouvernement provincial était venu déposer le projet d’édit budgétaire 2022. C’est une surprise. Et aussi on n’a jamais réceptionné un projet dans un hôtel, nous étions en atelier à l’hôtel Lenko », a expliqué M. Kiyankayi. 

Toutefois, il précise que le gouvernement provincial est encore dans le délai et pourra déposer ce projet d’édit budgétaire même l’après-midi du jeudi 25 novembre. 

« Avant cette date-là il n’y avait même pas une transmission, ou une donnée comme quoi dans les 24 heures, le gouvernement arrivait avec le projet budget. Pendant que nous on avait déjà prévu la désinfection de tous les bureaux et de la salle des plénières de lundi à mercredi. S’il y a une cale par rapport au délai, nous on s’est fixée la plénière jeudi à 10 heures, c’est le 25. Après cette plénière du 25 avant midi, et après midi le gouvernement peut amener son projet de budget. Donc rien n’est tard, la date buttoir est encore là, le délai est encore là, pas de tractations, pas de tergiversation, il n’y a pas de mot d’ordre », a précisé le président intérimaire de l’assemblée provinciale du Kwilu.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner