Beni : les syndicats des enseignants appellent à la reprise des cours


Le secrétaire permanent du SYECO à Beni, Christophe Kanyambwe ainsi que les enseignants se sont convenu de reprendre les cours à Beni.

Dans un entretien accordé jeudi 25 novembre à Radio Okapi après deux jours d’arrêt, Christophe Kanyambwe indique qu'il n'est pas cohérent que les élèves restent à la maison, alors que
les activités ont repris dans la ville de Beni :

« Après ce dégât qui est arrivé, finalement nous avons dit que il fallait que l’on retourne à l’école et encadrer les enfants. Surtout que le colonel est déjà arrêté, il est en train d’être auditionné. Alors nous avons pensé que le reste de réclamations seront en train d’être suivies pendant que nous serons en train d’encadrer les enfants à l’école. S’il arrivait que la justice s’amuse sur ce dossier, en tout ça s’il y aura paralysie parce que nous ne pouvons pas supporter cette humiliation. La justice nous garantit que le dossier est en instruction. Seulement, le service compétent pour juger le colonel n’est pas sur place ».

Il insiste pour que la procédure judiciaire à l’encontre de l’officier soit accélérée :

« En attendant que ce service arrive et qu’on soit en train de documenter pour charger le colonel, alors nous pouvons être en train d’enseigner les enfants. Il n’y a nulle part au monde où on peut supporter ce que le colonel est venu faire dans les écoles. Gifler l’enseignant, dans sa salle de classe pour un simple téléphone sans passer par la préfecture, en tout cas on peut pas accepter un telle humiliation ».

Les syndicats des enseignants avaient décidé d’arrêter les cours pour exiger un procès pour l’officier de l’armée qui avait tabassé lundi un enseignant de l’Institut Bungulu, occasionnant des échauffourées entre policiers et élèves. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner