Tueries en Ituri : la société civile invite le gouvernement et la communauté internationale à diligenter une enquête urgente

Le coordonnateur de la société civile de l’Ituri, Dieudonné Lossa Dhekana, a déclaré mercredi 24 novembre que la situation de l'Ituri est préoccupante.  Elle se détériore au jour le jour avec des tueries perpétrées par des groupes armés bien que cette province soit sous état de siège. Il interpelle le gouvernement et la communauté internationale pour qu’une enquête urgente soit diligentée.

Selon lui, au cours de la dernière attaque de Drodro, le 21 novembre, 82 personnes ont été assassinées, 87 autres kidnappées. Il ajoute que des boutiques et centres de santé ont été pillés ou incendiés. Deux sites des déplacés dont celui de Drodro ont attaqués et cela a entraîné des déplacements massifs des populations dans cette partie de la province de l’Ituri.

Le coordonnateur de la société civile de l’Ituri a présenté ce bilan provisoire au cours d’une conférence de presse tenue mercredi 24 novembre à Kinshasa.

Ce bilan n’est pas confirmé par l’armée qui note, elle, un bilan provisoire de 29 morts.

D’autres sources locales, notamment, la société civile du territoire de Djugu parle de 46 corps, découverts jusque-là.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner