"Le retour d’une paix durable en Ituri passe par l’acceptation de l’autre et le pardon mutuel" (Vice-Gouverneur)


Le vice-gouverneur de la province de l’Ituri, le Général Benjamin Alonga Boni estime que "le retour d’une paix durable en Ituri passe par l’acceptation de l’autre et le pardon mutuel".

Il l’a déclaré vendredi 26 novembre lors d’une réunion présidée à Bunia, à l’occasion de plaidoyer pour la mobilisation des fonds en vue d’éradiquer la tuberculose qui frappe surtout la prison centrale de Mambasa. 

Pour le Général Benjamin Alonga Boni, l’Ituri ne tire pas profit de ses nombreuses richesses qui portant devraient lui permettre de décoller sur le plan économique et social à cause du manque d’esprit communautaire au sein de la population :

« Humanisons nos relations interpersonnelles, humanisons quand-même notre façon de concevoir et de voir les choses. Ne voyons pas seulement ce que je dois manger mais voyons ce que tout le monde peut avoir. Je vous dis : l’injustice, le mensonge, le colportage et les faux bruits, la négligence de l’autre, ne participeront jamais à l’émergence de la société. Donc c’est la justice, le franc-parler et surtout exerçons-nous à un dialogue franc intercommunautaire ».

Il a exhorté ses administrés au dialogue et au pardon pour l’émergence de la province :

« Lorsque nous discutons franchement, nous sortons de nos cœurs tout ce que nous pensons dans nos têtes et on trouve des voies et moyens pour résoudre certains problèmes pour faire partir l’Ituri de l’avant. Avec tout l’or et les postes frontaliers que l’Ituri regorge, qu’est-ce que l’iturien en revanche tire comme profit ? Rien. C’est choquant. Recherchons plus ce qui nous unit que de promouvoir ce qui nous divise. Discutons en demandant pardon à l’autre si on s’est mal comporté ; tournons la page et allons de l’avant".

Faisant allusions aux violences armées dans l’Ituri, le vice-gouverneur pense qu’il est temps de tourner la page pour donner la chance à la population de retrouver une vie normale.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner