Ituri : 12 morts lors des affrontements entre les FARDC et les miliciens de CODECO à Djugu

Douze corps sans vie ont été découverts ce dimanche 28 novembre près du village de Drodro en territoire de Djugu. La société civile locale indique que cette découverte survient après l’attaque des miliciens de la CODECO ce dimanche matin. Les sources sécuritaires dressent un bilan provisoire de vingt-trois personnes tuées dont les corps sont déjà retrouvés. La fouille continue pour tenter de retrouver d’autres personnes qui manquent encore à l’appel.

« Nous sommes réveillés sous des tirs nourris des miliciens vers 5 heures 25’ locale », a déclaré un habitant joint au téléphone par Radio Okapi, quelques heures après l’attaque.

Des miliciens de CODECO, venus en grand nombre venait de signer leur entrée dans cette entité.

Pendant qu’un premier groupe attaquait la position des FARDC de Drodro, un deuxième a pris la direction du site des déplacés internes de Ivu où plusieurs personnes ont été tuées et d’autres blessées.

L’intervention des militaires des FARDC a permis de limiter les dégâts, indique un acteur de la société la société dans la région, Jean Vianney Ngess.

Le bilan provisoire varie entre 12 et 23 morts, selon plusieurs sources concordantes.

Pour l’instant, il s’agit d’un bilan provisoire, précise une source des forces de sécurité, car la fouille continue après le retrait de ces assaillants. « Les miliciens de la CODECO ont été repoussés », a-t-elle rassuré.

L’armée n’a pas encore réagi concernant cette nouvelle attaque qui a entrainé un déplacement massif de la population dont la plupart a trouvé refuge au site des déplacés de Roe, protégé par les casques bleus de la MONUSCO.   

Il y a une semaine, trente personnes, selon le bilan officiel, avaient perdu la vie, après une incursion de ce même groupe armé dans la même région.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner