Kinshasa : des chefs coutumiers accusent des politiciens de s’immiscer dans les affaires coutumières

Plus de six-cents dossiers de conflits fonciers au ministère des Affaires coutumières ne trouvent pas solution depuis plusieurs années. Cette information a été  livrée lundi 29 novembre à Radio Okapi par le président de l’Alliance des autorités traditionnelles du Congo, Kyungu Kisebwe Wilbert.  

Pour lui, la plupart de ces conflits sont l’œuvre des politiciens qui s’immiscent aux affaires coutumières en manipulant certains chefs coutumiers. Une commission mixte entre le ministère des Affaires coutumières ainsi que les autorités coutumières sous la houlette du vice premier ministre, ministre de l’Intérieur est déjà mise en place afin d’élaguer tous ces conflits qui n’ont que trop durer.  

Wilbert Kyungu Kisebwe, président transitoire de l’alliance des autorités traditionnelles du Congo : 

« Je ne voulais pas terminer mon mandat sans terminer les conflits. De manière que celui qui viendra me remplacer ne trouve pas de conflits. En ce qui concerne ces conflits, il y a déjà une commission mixte mise en place, créée par le ministère des affaires coutumières au sein même du ministère de l’Intérieur. Par rapport aux préoccupations, je trouve qu’il y a beaucoup de conflits surtout à Kinshasa et ce sont les hommes politiques qui s’ingèrent aux problèmes coutumiers, alors il n’y a aucune loi qui les autorisent de régler les conflits coutumiers. Que vous soyez bourgmestre, administrateurs ou consort », a fustigé le chef coutumier Wilbert Kyungu.  

A la question de savoir si les chefs coutumiers sont eux- mêmes  à la base de ces multiples conflits fonciers, le président de l’Alliance des autorités traditionnelles du Congo affirme que les chefs coutumiers sont manipulés par les politiciens. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner