Kinshasa : le lancement de l’opération de recouvrement forcé de la vignette à la base des embouteillages

L’opération de recouvrement forcé de la vignette a débuté lundi 29 novembre à Kinshasa. Des nombreuses barrières sont érigées par la Direction générale des recettes de Kinshasa (DGRK), aidée par la Police nationale congolaise (PNC), afin de contrôle tous les véhicules qui n’ont pas encore acheté leur vignette.

« Les barrières visibles sont la matérialisation des contrôles sur place de la campagne Vignette exercice 2020 qui avait commencé depuis novembre 2020. Nous avions annoncé à plusieurs reprises le lancement de cette opération. C’est ainsi que la Police et la DGRK vérifient l’authenticité de la vignette », a expliqué le directeur chargé du recouvrement à la DGRK, Jean-Jacques Tembele.

Selon lui, tous ceux qui n’ont pas pu acheter la vignette 2020 seront interpellés et ramenés auprès de différents sites de fourrières pour s’acquitter de leurs obligations.

Il a précisé que cette taxe ne concerne pas les véhicules mis en circulation en 2021. Seuls ceux mis en circulation les années antérieures ou égale à 2020 sont concernés par le contrôle de la vignette.

Ce contrôle a occasionné de gros embouteillages sur les grandes artères de la capitale.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner