Beni : les habitants de Baswagha-Madiwe s'insurgent contre des barrières illégales érigées par des militaires


Les habitants de certaines localités du groupement Baswagha-Madiwe dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu accusent des militaires de monnayer le passage sur certaines routes où ils ont érigé des barrières. Les engins roulants sont les plus visés, selon la société civile.

Selon le président de la société civile du groupement Baswagha-Madiwe, Justin Kavalami, les barrières militaires sont visibles dans certaines localités telles que Kambia, Kamaume et Mambombo où les motocyclistes sont sommés de payer 500 francs congolais à chaque passage. La société civile denonce une tracasserie. 

« Il y a une paie obligatoire de 500Fc pour chaque engin roulant, pourtant une taxe sans quittance perçue par l’armée loyaliste. Et c’est une décision prise par l’armée loyaliste depuis longtemps sans l’accord de la population locale. Et d’ailleurs, elle considère cet acte comme une tracasserie qui peut d’une part rompre le mariage civilo-militaire », déplore Justin Kavalami.

Le porte-parole des opérations Sokola 1 dans la région, le capitaine Antony Mwalushayi, rassure pour sa part que les mesures ont été prises pour mettre fin à ces tracasseries: 

« A notre niveau nous avons déjà pris des mesures. Les mesures maintenant c’est qu’à chaque fois qu’il y a des accusations dans ce sens, on appelle le commandant en place. C’est lui qui va répondre, parce que c’est lui qui est censé être le premier dictateur de ces hommes-là dans la région ».

La société civile du groupement Baswagha-Madiwe precise qu'elle dénonce ces tracasseries militaires sur les routes de la région depuis plusieurs mois, mais en vain.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner