Tshopo : la ville de Kisangani n'a pas de véhicule anti-incendie


Le manque de véhicule anti-incendie dans la ville de Kisangani a rendu quasi impossible l’extinction de l'incendie qui s’est déclaré dans la nuit du 29 au 30 novembre sur l’avenue du marché au Centre-ville du chef-lieu de la province de Tshopo. Un immeuble dénommé Kasa et fils a pris feu, causant ainsi la perte de plusieurs biens, non seulement, de familles qui occupaient cet immeuble mais aussi des commerçants qui y avaient des dépôts et des magasins.

D’après des témoins rencontrés par le reporter de Radio Okapi sur les lieux du drame, outre le magasin, cet immeuble abritait de grands dépôts des marchandises des vendeurs et vendeuses du marché central de Kisangani. Quasiment, tous les ont perdues dans cet incendie dont l’origine reste à déterminer.

Au regard de la valeur des biens perdus, les victimes étaient toutes en pleurs. Certaines ont même perdu connaissance, le choc étant insupportable. Ne pouvant les consoler, le maire de la ville, Jean-Louis Alasso s’est déclaré impuissant face à ce drame.

Nous n’avons pas de véhicule anti-incendie, a-t-il déploré, avant de solliciter une assistance à sa hiérarchie pour faire face à ce genre de situation.

L’unique véhicule anti-incendie dont disposait la ville avait été incendié il y a quelques années lors d’une manifestation publique. Un autre acheté par le gouvernorat en 2019 s’était révélé un mort-né puisque dépourvu de quelques pièces.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner