Lisala : tension entre les séminaristes catholiques et les habitants à la suite d'un conflit foncier

Une tension est observée depuis mercredi 1er décembre entre les pensionnaires du grand séminaire théologal Saint Pierre et Paul de Lisala et les habitants de cette contrée de la province de la Mongala. Un conflit foncier est à la base cette tension. Un groupe de la population environnante, en colère, a fait irruption dans la concession du séminaire avant d’attaquer les jeunes séminaristes à coup de pierre et de vandaliser ce site de formation des futurs prêtres catholiques.

D’après l’archevêque de Mbandaka-Bikoro qui couvre le grand Equateur, Monseigneur Ernest Ngboko, le conflit foncier qui oppose le grand séminaire et la population avait été déjà tranché par la justice il y a dix ans en faveur du grand séminaire. Mais cette décision souffre d’exécution et la propriété de l’église continue d’être violée par les habitants, explique-t-il.

Selon Monseigneur Ernest Ngboko, la tension actuelle est partie de l’envahissement du terrain du grand séminaire par un habitant qui a tenté de se construire une maison sur l’aire de foot. Cela a suscité la protestation de ces jeunes séminaristes contre cet homme, l’empêchant de poursuivre ses travaux. Ce dernier a fait appel aux jeunes du quartier qui ont, alors, organisée une expédition punitive au grand séminaire, mercredi 1er décembre.

Au cours de cet incident, une dizaine de séminaristes ont été blessés. Des témoins affirment que la police arrivée en petit nombre sur le lieu a eu de la peine à maitriser la situation. 

L’archevêque de Mbandaka-Bikoro qui a appelé au calme, invite les autorités à exécuter la décision judiciaire rendue sur ce dossier. Car selon lui, la multiplication des conflits latents peut embraser la province. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner