Traque des ADF : la sécurisation des 80 Km de l’axe routier Kasindi-Beni, premier défi pour les FARDC et l’UPDF


Les FARDC et l’armée Ougandaise (UPDF) ont lancé depuis le 30 novembre des opérations conjointes contre les ADF dans la région de Beni.
Pour ce faire, 1 700 militaires ougandais sont déjà déployés sur place pendant que 300 autres y sont attendus pour faire un total de 2 000 hommes. Sur terrain plusieurs défis attendent les FARDC et l’UPDF.

Le premier défi est de sécuriser l’axe routier Kasindi-Beni long d’environ 80 Kilomètres. Une route d’intérêt économique ouvrant la voie à l’Afrique de l’Est et à l’océan Indien à partir de la frontière congolaise de Kasindi-Lubiriha.

Les ADF y tendent des embuscades, tuent les civils, incendient des véhicules et pillent des marchandises. Pourtant, c’est la seule voie d’exportation et d’importation qu’utilisent les opérateurs économiques de Beni et Butembo pour ravitailler en produits de première nécessité le Nord Kivu, l’Ituri et la Tshopo.

Le deuxième défi est celui de faciliter le retour des populations dans plusieurs contrées notamment à Bulongo, Kisima, Makisabo, Halungupa, Mamove et dans d’autres villages du territoire de Beni considérés comme greniers de la région mais aujourd’hui abandonnés à la suite des attaques de l’ADF.

La sécurisation de la route Oicha – Komanda reliant le Nord Kivu à l’Ituri est un autre défi, les ADF ayant rendus la circulation difficile sur cette route avec des attaques et embuscades.

La fin des tueries des civils à Beni et en Ituri est considéré comme le principal résultat qui doit couronner le succès des opérations conjointes FARDC-UPDF contre les ADF.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner