Kongo-Central : 23 prisonniers évadés de la prison de Boma sont toujours en cavale


Vingt-huit prisonniers se sont évadés dans la nuit de mardi à mercredi 8 décembre de la prison de Boma (Kongo-Central). Cinq d’entre eux ont été rattrapés quelques instants après leur forfait, mais les vingt-cinq autres sont toujours en fuite.

D'après le maire de la ville de Boma, Marie-Josée Niongo Nsuami, cette évasion de 28 prisonniers s'est produite vers 1 heure du matin (00h TU). Ces prisonniers sont parvenus à fuir après qu'ils aient scier les antivols de la fenêtre d'aération du lieu de détention. Selon l’autorité urbaine, au moment de cette évasion, les policiers commis à la garde de cette maison carcérale étaient distraits par l'intensité de la musique qui provenait de la veillée mortuaire de Bernard Mbala Mbumba, directeur de la province, organisée non loin de la maison carcérale.

Mais quelques instants après l’évasion, les forces de l'ordre ont pu récupérer 5 évadés dans les encablures de la prison, grâce à de tirs de sommation. Un parmi eux a reçu une balle aux côtes et a été acheminé à l'hôpital général de référence de Boma pour des soins appropriés.

Le maire de Boma affirme avoir diligenté une enquête pour connaître la provenance la scie qui a servi à cette évasion ainsi que le meneur dudit forfait.

La prison de Boma construite en 1905 est aujourd'hui très vétuste, avec des conditions de détention très mauvaises. Sa capacité d'accueil est de 150 détenus, mais jusqu'à mardi, 270 pensionnaires s'y trouvaient.

Le 25 septembre dernier, 12 autres détenus s'étaient évadés de cette même prison.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner