Cholera à Fizi : MSF Hollande distribue du chlore à Misisi

L’ONG Médecins sans frontières (MSF) Hollande a procédé mercredi 8 décembre à couper la chaine de transmission de la maladie par la distribution de chlore à Misisi, dans le territoire de Fizi, au Sud-Kivu. Cette information a été livrée par le médecin chef de la zone de santé de Kimbi Lulenge, Docteur Corse Kenemo.  Il précise par ailleurs que ce sont les relais communautaires qui mènent cette activité sur toute l’entité de Misisi.  Ce médecin affirme qu’aucun cas de décès n’a été enregistré jusqu'au mardi 7 décembre parmi les 39 malades de cholera accueillis dans les structures sanitaires de Misisi.  Dr Corse Kenemo confirme, par ailleurs, que dix malades sont décédés dans la communauté depuis le début de la flambée des cas, le weekend dernier.  

 

Le président de la société civile- force vives de Misisi rejette le bilan présenté par le médecin chef de la zone de santé de Kimbi Lulenge.  

Mishi Muzaliwa Henri dit travailler avec les relais communautaires et renseigne que la maladie a fait vingt-sept morts et plus de quarante malades encore internés dans les structures publiques et privées.  

Il renseigne également que trois malades de cholera évacués dimanche dernier vers l’hôpital de Lulimba ont succombé à la maladie et leurs corps ont été ramenés mardi dernier à Misisi.  

Selon toujours la même source, lundi dernier, six nouveaux cas de décès ont été signalés, dont un cas au centre de santé Etat, deux cas au centre médical privé Bamuzidi et trois autres cas dans la communauté parmi lesquels deux enfants.  

Le président de cette structure citoyenne affirme que des habitants ont déserté deux quartiers considérés comme l’épicentre de l’épidémie. Ces quartiers sont situés aux pieds des collines d’exploitation de l’Or de Katchanga.  

Des personnes contaminées dans les carrières minières sur ces collines ont été évacuées vers la cité.  

Mishi Muzaliwa a exprimé son regret de voir les autorités sanitaires de la zone de santé minimiser l’ampleur de la maladie. 

Le médecin chef de la zone de santé, Docteur Corse Kenemo, rassure les relais communautaires de l’aire de santé de Misisi que le chlore en poudre est distribué pour désinfecter l’eau de boisson. Selon lui, pour l'instant, la situation est maitrisée. 

Il appelle les habitants à éviter de toucher les corps des personnes décédées du cholera pour éviter la propagation de la maladie.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner