Beni : 6 personnes tuées lors de l'incursion d’hommes armés à Mangina

Six personnes ont été tuées mercredi 8 décembre dans la soirée par des hommes armés dans la commune de Mangina, à 30 km à l’ouest de la ville de Beni. Des responsables de la société civile affirment avoir alerté les forces de l’ordre sur la présence des combattants armés non identifiés dans la zone depuis plusieurs jours.  

  

Selon des sources de la société civile à Mangina, les assaillants ont attaqué la cellule Dara dans le quartier Masimbembe. A en croire le président de cette structure locale, Kakule Vunyatsi, cette attaque intervient après trois jours d’alerte sur la présence des combattants armés dans la région. Il craint que le bilan de cette attaque ne soit plus lourd. 

 

La même source annonce que les assaillants ont également pillé des pharmacies et des maisons de commerce. 

« Ces ADF ont emporté des produits pharmaceutiques, mais aussi des produits commerciaux ainsi que les vivres. En fait l’armée est sur place, l’armée est basée ici. Ce que nous sommes en train de déplorer est que, il y a eu des alertes de la population par le biais de la société civile depuis trois jours, voilà qu’il y a eu une surprise d’attaque. Or, ces alertes pourraient servir à éviter cette éventuelle surprise d’attaque. Malheureusement l’ennemi est entré, voilà le dégât qu’il a causé », a déploré le président de la société civile locale.  

 

Des sources locales craignent que la présence d’hommes armés dans la zone ne complique davantage la situation économique de la région. Mangina reste parmi les rares zones où la production agricole est encore importante. Les autres coins de la région font face à l’insécurité.  Les populations craignent également d'effectuer le trafic entre Beni-Luna-Komanda-Bunia. Elles précisent que pour éviter les attaques armées, elles sont obligées de contourner Beni par Mangina et rejoindre directement Mambasa et Komanda.  

La société civile demande aux autorités militaires de se pencher sur la sécurisation de cette région pour éviter des problèmes d’approvisionnement des centres de consommation. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner