Journée internationale des droits humains : la SUWE demande aux autorités d’accélérer le processus d’adoption de la loi portant protection des défenseurs des droits humains en RDC


La Synergie Ukingo Wetu [en français notre protection] (SUWE) demande aux autorités de la RDC d’accélérer le processus d’adoption, de promulgation et d’application de la loi portant protection des défenseurs des droits humains en RDC.

Cette coalition d’organisations de défense des droits humains a fait cette demande jeudi 9 décembre dans une déclaration rendue publique à l’occasion de la journée des défenseurs des droits humains célébrée le 10 décembre de chaque année.

Selon leur porte-parole, Vicar Batundi, depuis 2015 pratiquement, une dizaine d’activiste des droits humains ont été tués au Nord et Sud-Kivu et jusqu’à présent leurs meurtres ou assassinats ne sont pas encore réprimés.

"Nous avons répertorié plus de 15 défenseurs des droits humains tués et assassinés à cause de leur travail. C’est pourquoi nous en profitons pour rendre hommage à nos collègues. Nous savons que leur lutte continue, parce que la situation des droits humains en RDC n’a pas suffisamment évolué. Et donc nous profitons de ces deux jours portant sur les défenseurs des droits humains et les droits humains en général, pour, premièrement demander l’accélération du processus de l’adoption et de la promulgation de la loi portant protection des défenseurs des droits humains en RDC, deuxièmement de décréter une journée nationale des défenseurs des droits humains, et la poursuite en justice de tous les auteurs des menaces et des violations graves contre les défenseurs des droits de l’homme sur toute l’étendue de la RDC", a-t-il indiqué.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner