Le Potentiel : « COVID-19, situation explosive en RDC »

Revue de presse du jeudi 16 décembre 2021.

Les enfants de plus en plus touchés et 80% de lits des hôpitaux occupés. « La situation de COVID-19 est explosive à ce jour ». C’est ce sujet sanitaire qui occupe la manchette des journaux congolais parus jeudi 16 décembre 2021.

Le Potentiel indique que c’est le directeur de l’Institut national de recherche biomédical (INRB), le célèbre Dr Jean-Jacques Muyembe Tamfum, qui a fait l’état des lieux de la survenue en RDC de la quatrième vague de la pandémie de COVID-19, avec le variant Omicron qui, déjà, fait des victimes.

En sa qualité de coordonnateur du Secrétariat technique du Comité multisectoriel de la riposte à la COVID-19, Dr Muyembe a noté une montée en flèche du nombre de contaminés par jour, qui nage moyennement à 1 000 cas. Cette sonnette d’alarme de l’expert épidémiologiste constitue une véritable interpellation pour la communauté nationale. Ceci signifie, aux bas mots, que l’heure est grave, explique le journal.

Contrairement aux vagues précédentes, Dr Muyembe a précisé que celle-ci touche de plus en plus les enfants qui constituaient jusque-là, la catégorie de la population moins affectée, ajoute L’Avenir.

Depuis l’avènement de cette quatrième vague, la République démocratique du Congo connaît une « augmentation exponentielle de la circulation du virus » et la présence confirmée sur son territoire du variant Omicron, avait soutenu le lundi dernier, le ministre de la Santé, JeanJacques Mbungani Mbanda.

Quant à l’attitude que la population peut adopter pour éviter de contracter cette grippe saisonnière, le professeur Jean-Jacques Muyembe a annoncé que l’attitude requise est de voir son médecin face à tous ces symptômes afin qu’un avis médical soit donné et qu’une prise en charge thérapeutique appropriée soit assurée, complète La Prospérité.

Face à toute grippe, les mesures de prévention se rencontrent, également le strict respect des gestes barrières, car a-t-il souligné, la transmission se fait par voie respiratoire.

Au regard de la gravité de la situation, Forum des As présence Boubase CTM comme le nouveau remède 100% congolais contre le Coronavirus. Le média s’interroge : « est-ce le bout du tunnel sur le front de la lutte contre la Covid-19 »?

En effet, un groupe de chercheurs congolais y croit dur comme fer. Hier, ces scientifiques, sous la houlette du pharmacien Constantin Bashengezi, ont présenté dans la salle Monekosso de l'Université de Kinshasa (UNIKIN), les résultats de l'essai clinique randomisé, contrôlé de "Doubase CTM" pour la prise en charge thérapeutique des patients COVID-19.

En clair, il s'agit d'un traitement contre la fameuse pandémie. Une solution 100% congolaise à ce mal qui terrorise la terre entière. Si la trouvaille de chercheurs congolais est adoubée à l'international, la RDC sera finalement l'un des pays par lequel l'antidote au Coronavirus aura été trouvé. Il reste à souhaiter que le gouvernement congolais encadre, de manière adéquate, le groupe de scientifiques à l'origine de cette avancée majeure.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner