Noël en RDC : le Cardinal Fridolin Ambongo recommande aux gouvernants de s’occuper de ceux qui errent dans des zones d'insécurités

Le Cardinal Fridolin Ambongo a demandé, dans son message de Noël, aux gouvernants, de s’occuper de ceux qui errent, désespérés et sans secours, dans des zones d'insécurités. « Alors que l'année nouvelle 2022 pointe à l'horizon, je forme les vœux de voir chacun et chacune de nous, et spécialement nos gouvernants, se préoccuper sérieusement du sort de nos frères et sœurs qui errent, désespérés et sans secours, dans des zones d'insécurités », a recommandé vendredi 24 décembre le Cardinal sur son compte twitter.  

Il résume ainsi, sur cette plateforme numérique, son message lors de la messe de Noël célébrée le 24 décembre la nuit. 

« La violence, la misère et le mépris de la dignité de l'homme créé à l'image de Dieu prennent jour après jour des proportions inquiétantes et nous nous demandons : pourquoi n'y a-t-il pas de paix véritable chez nous ? Pourquoi tant de misère et de souffrance ? », s’interroge l’archevêque de Kinshasa.  

Il plaide ainsi pour le retour de la paix en RDC : 

« La naissance de Jésus est un événement qui, il y a plus de deux mille ans, a changé la face du monde, apportant aux hommes l'espérance et la paix. Cette paix tant désirée est loin d'être une réalité dans notre monde et dans notre pays, la République démocratique du Congo, où nous entendons encore des bruits de guerre ». 

Le retour de la paix 

Dans son message de Noël, Moise Katumbi, président du Parti Ensemble plaide pour le retour de la paix dans la partie orientale du pays. 

« Le souvenir qu’une femme a accouché seule, dans une étable sur la paille, d’un enfant qui a sauvé  le monde, doit nous donner la foi et l’espérance. La pauvreté n’est pas une fatalité. Nous ne sommes pas condamnés à la souffrance pour l’éternité. En cette fin d’année, mon tout premier voue est le retour de la paix dans l’est du pays », a souhaité Moise Katumbi. 

Pour lui, « la fin de la guerre tant annoncée doit devenir une réalité ». Il remercie « les vaillants soldats et officiers » qui luttent pour la restauration de la paix. 

« Nos frères et sœurs qui ont fui leurs maisons, doivent rentrer chez eux pour y soigner les blessures physiques et morales, infligées par une guerre injuste. Plus jamais le sang des Congolais ne doit être versé par d’autres Congolais. Ceux qui tuent leurs frères doivent abandonner leur aventure et revenir à la raison », a conseillé Moise Katumbi. 

Le président du parti Ensemble appelle les communautés à renouer entre elles les liens de confiance. Il recommande aussi aux Congolais de garder espoir, de rester unis et solidaires, de  lutter contre l’injustice et  prendre soin de plus vulnérables. 

Préparer un avenir meilleur 

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a dans son message de vœu publié sur son compte twitter, affirmé qu’il prépare un avenir meilleur pour ceux qui sont dans la souffrance : 

« Joyeux Noël à tous! Que la fête de la nativité, source d'espoir, nous apporte joie et sérénité. Une pensée particulière à tous ceux qui ont fait don de leur vie pour servir la nation. A tous ceux qui demeurent dans la souffrance pour qui nous devons préparer un meilleur avenir ». 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner