RDC-Ouganda : plus de 250 véhicules bloqués à la frontière de Kasindi

La cité frontalière de Kasindi dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) a connu ce jeudi 30 décembre son deuxième jour de paralysie d’activités économiques. La population locale est descendue dans la rue pour protester contre l’immobilisation des camions avec l’immatriculation congolaise à la frontière du côté ougandais. Les raisons officielles ne sont pas connues du public. Pendant ce temps, des pourparlers seraient en cours entre les autorités provinciales de ces deux pays voisins, afin de décanter cette situation qui tend à prendre de l’ampleur.

La population de Kasindi a répondu à l’appel de la société civile, qui conteste la décision des autorités ougandaises de Kirongo-Kasese, d’immobiliser plus de cent camions avec l’immatriculation congolaise, pour des raisons encore inconnues, selon la société civile. Ces véhicules transportent diverses marchandises, en majorité des poissons salés.

En représailles, mercredi, la population de Kasindi elle aussi est descendue dans les rues et a immobilisé cent cinquante camions avec l’immatriculation ougandaise du côté du territoire congolais en dégonflant les pneus de quelques-uns. 

La société civile ne jure que par l’endurcissement de son mouvement de protestation, jusqu’à ce que les camions congolais bloqués à Kirongo-Kasese en Ouganda soient libérés.

Cette situation entraîne des répercussions sur les activités économiques dans la région, car les camions avec l’immatriculation tanzanienne et kenyane se trouvant de part et d’autre de cette frontière, ne parviennent non plus à traverser à la suite de la tension.

Pour l’instant, certaines sources sur place à Kasindi indiquent que des pourparlers sont en cours entre les autorités provinciales du Nord-Kivu et leurs homologues du district de Kasese, afin de décanter cette situation.

Selon les mêmes sources, les autorités ougandaises de Kasese voulaient délocaliser le grand marché transfrontalier des poissons situé à Kasindi pour Kasese. Le blocage des camions congolais en Ouganda pourrait avoir un lien avec cette intention.

Cette démarche est contestée par la société civile ainsi que les opérateurs économiques de Kasindi.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner