Sud-Kivu : hausse des prix de biens et services à Shabunda à la suite de la baisse du trafic aérien

La rareté des vols commerciaux à l’aérodrome de Shabunda-centre au Sud-Kivu entraine une hausse des prix de plusieurs biens et services sur le marché. Selon la société civile de ce territoire, cette hausse est constatée depuis  la fin du mois de décembre dernier, quelques jours après le crash de l’avion de la compagnie Swala Aviation à Shabunda. Cette compagnie a cessé ses activités à la suite de cet accident, laissant le marché de fret des marchandises à deux agences AGEFRECO et CONGOCOM qui ont revu leurs prix à la hausse, face au monopole.

1 kilo de fret qui valait 2700 francs congolais (1.3 USD) est passé à  3000 francs congolais (1.5 USD).

Cette hausse de prix de service de fret a provoqué celle d’autres biens, notamment le carburant et les produits vivriers.

1 litre d’essence qui se vendait à 4000 francs congolais (2 USD) coute actuellement 7000 francs congolais (3.5 USD). La bouteille de bière de 6000 francs congolais (3USD) revient à 8000 (4USD). Les prix des produits vivriers varient selon les vendeurs.

D’après le président de la société civile Shabunda, Joseph Mpeseni, à cause de cette flambée des prix biens et services, la population menaçait d’empêcher tout atterrissage d’avions dans les différents aérodromes de cette entité.

L’administrateur du territoire de Shabunda, Kashombana Bin-Saleh, a convoqué les représentants des Agences AGEFRECO et CONGOCOM, en début de cette semaine, pour leur demander d’adapter les prix des frets au pouvoir d’achat de la population.

Selon Kashombana Bin-Saleh, un compromis a été trouvé et c’est cela qui est en vigueur depuis cette semaine. Ces agences font payer actuellement 3000 francs congolais (1.5 USD) par kilo au lieu de 3250 (1.7 USD) qu’elles avaient fixé en fin décembre.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner