Lubumbashi : le carburant se vend à compte-goutte dans les stations-services

De longues files de véhicules s'observent devant plusieurs stations-services de la ville de Lubumbashi. Le carburant est vendu à compte-goutte et les automobilistes se bousculent pour avoir le minimum. Les pétroliers disent attendre toujours la publication, par le gouvernement, de la nouvelle structure des prix; ce qui les éviterait à travailler à perte.  

Selon les automobilistes, plusieurs stations-services de la ville ne vendent pas le carburant comme à l’accoutumée. Les pétroliers ont peur de continuer d'accumuler des pertes et manques à gagner en vendant le carburant au prix de 2100 francs congolais (1,10) le litre. A certains endroits,  des bousculades entre conducteurs sont observées; chacun voulant être servi en premier. 

D'autres stations ont revu à la hausse le prix du litre à la pompe, soit 2500 francs congolais (1.25 USD ). 

Pour certains pétroliers contactés par Radio Okapi, il y a deux possibilités pour que la situation redevienne normale et qu’il n’y est pas rétention des stocks de leur part.

Ils demandent  au gouvernement d' honorer ses engagements en payant tous les trois mois les pertes et manque à gagner enregistrés par les pétroliers, à cause du gel des prix leur imposé.

Les pétroliers proposent également que le gouvernement publie la nouvelle structure des prix. 

Le litre reviendrait à 2700 francs  congolais (1.70 USD) au lieu de 2100  francs congolais (1.10 USD).

La population pour sa part redoute l'effet d'entraînement car la révision à la hausse du prix de carburant aura de répercussion sur les prix de transport en commun et les prix des biens sur le marché seront revus à la hausse.

Selon elle, c'est le panier de la ménagère qui va en subir le coup.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner