Ituri : environ 25 rebelles ADF tués lors des affrontements avec les FARDC

Plus de vingt-cinq rebelles des ADF et leurs collaborateurs Maï-Maï ont été tués par les FARDC en l'espace d'une semaine dans le sud d'Irumu, précisément sur l'axe Komanda-Luna. Ces rebelles sont tombés, tandis que d'autres ont abandonné leurs positions pendant les opérations militaires « de grande envergure », a annoncé le porte-parole de l'armée en Ituri, lieutenant Jules Ngongo mercredi 12 janvier au cours d'une communication à la presse.

Sur le théâtre des opérations, les FARDC ont récupérer une dizaine d'armes, selon le lieutenant Jules Ngongo. Ces opérations militaires visent, a-t-il expliqué, à pourchasser ces rebelles qui cherchent à se réorganiser dans cette région afin de massacrer des civils :

/sites/default/files/2022-01/01._130122-p-f-buniasonltjulesngongo-00.mp3

Le même mercredi, l’armée a annoncé avoir délivré quarante otages des ADF et Maï-Maï Kyanganda en une semaine dans les localités d'Otmaber et Ndimo toujours au sud du territoire d’Irumu. Grâce aux opérations militaires contre ces rebelles, ces personnes ont réussi à s’échapper de leurs ravisseurs, selon la même source. La société civile locale a salué cette action de forces régulières.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner