RDC : la société civile attend du PDDRC-S la stabilité des provinces insécurisées

Les acteurs de la société civile de sept provinces de la RDC veulent voir le programme de Désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (DDRC-S), lancé par le gouvernement congolais, amener la stabilité dans les provinces déchirées par l’insécurité. Ces acteurs sociaux ont émis ce vœu à l’ouverture du premier forum national de la société civile, mercredi 12 janvier à Goma (Nord-Kivu). 

Ce forum de quatre jours à comme objectif de promouvoir une appropriation collective et une mise en œuvre harmonieuse du DDRC-S et de la transition de la MONUSCO par la société civile congolaise ; afin d'assurer une participation de ses organisations tant aux niveaux national, provincial que local pour des résultats rapides, durables et inclusifs. 

Le coordonnateur national du cadre de concertation de la société civile, Dany Singoma, explique comment cette structure citoyenne va s'approprier ce programme : 

« L'appropriation veut que la société civile puisse donner son point de vue sur ce qui est mis en œuvre dans le programme, surtout le relèvement communautaire. Comment nous participons ? quels sont les projets mis en place ? Nous devons les connaître, les valider pour la stabilité du pays.» 

L’attente principale des participants, selon lui, « est que la paix revienne dans le pays. Donc, les représentants de ces provinces veulent voir comment, après des longues années de guerre, après des expériences ratées, que cette fois-ci, ce programme puisse apporter la stabilité. »  

Environ une centaine des acteurs de la société civile de ces sept provinces de la RDC prennent part à ce forum : Nord-Kivu, Sud-Kivu, Maniema, Ituri, Tanganyika, Tshopo, Kinshasa. Il est organisé avec l'appui technique et financier du gouvernement congolais, de la MONUSCO, du PNUD et de la Coopération allemande. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner