RDC : mise au point du ministère des Hydrocarbures sur la hause de prix du carburant

Depuis quelques semaines, les usagers éprouvent des difficultés à se ravitailler en produits pétroliers dans certaines provinces de la RDC. « Il ne s'agit pas de pénurie », assure le ministère des Hydrocarbures dans un communiqué dont copie est parvenue à Radio Okapi dimanche 16 janvier.

Certaines difficultés de ravitaillement en produits pétroliers sont observées notamment à Kinshasa, au Maniema et dans le Haut-Katanga. 

« Pour Kinshasa, il ne s'agit pas de pénurie, mais l'entreprise spécialisée dans la logistique pétrolière assurant principalement le transport et le stockage des produits pétroliers, SEP-Congo, ravitaillant la plupart des sociétés de distribution de la voie ouest, est en proie à quelques problèmes techniques », explique le communiqué.

Le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, promet la mise en place d’une meilleure coordination entre le ministère, la SEP-Congo et les indépendants pour un meilleur approvisionnement.

Dans la province du Haut-Katanga et du Lualaba, le vendredi 14 janvier 2022, il a été constaté une rareté du carburant dans les stations-service.

A la base de cette situation, « les marketeurs locaux recourent à une sorte de rationnement. Certains opérateurs pétroliers éprouvent des difficultés de trésorerie et épurent difficilement leurs engagements envers l'Etat », explique la même source, dénonçant « une sorte de chantage à l'endroit du gouvernement auprès duquel ils exigent le paiement du manque à gagner ainsi que la révision des prix à la pompe à la suite de la hausse baril. »

Par ailleurs, la délégation dépêchée par le ministre des Hydrocarbures au Maniema, à la suite d’« une hausse vertigineuse du prix à la pompe », a réussi à faire fléchir ce prix de 7 000 Francs congolais (3.5 USD) à 5 500 francs.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner