UDPS : la démission de Jean Marc Kabund « n’étonne personne », selon Lusanga Ngele

L’un des treize parlementaires et membres co-fondateur de l’UDPS, Lusanga Ngele a réagi mardi 18 janvier à l’annonce de la démission de Jean-Marc Kabund de ses fonctions de premier vice-président de l’Assemblée nationale. Selon lui, cette décision n’étonne personne. 

« Le problème de Kabund ne peut étonner personne, parce que, lorsqu’il préparait la création de son parti, tout le monde – surtout ceux qui sont à Kinshasa – le voyait. Et il ne peut pas partir comme sans qu’on envoi des auditeurs pour auditer sa gestion de l’UDPS », a déclaré François Lusanga Ngele. 

Il demande par ailleurs à Félix Tshisekedi d’envoyer les fondateurs du parti en tournée à l’intérieur, comme à l’extérieur du pays, pour « demander pardon au peuple congolais pour toutes les bêtises qui ont faites par ceux qui animaient le parti. Ça fait honte ! » 

Cette déclaration intervient quelques jours après que le président intérimaire de l’UDPS, Jean-Marc Kabund, a annoncé sa démission de ses fonctions de premier vice-président de l’Assemblée nationale. 

Il avait fait cette annonce sur son compte Tweeter vendredi dernier, après l’incident ayant opposé ses gardes du corps à celui de l’une des membres de la famille présidentielle. En guise de représailles, les militaires de la Garde républicaine avaient saccagé la résidence de Jean Marc Kabund. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner