Tanganyika : la dégradation des axes routiers provoque la flambée du prix du carburant à Kongolo

La dégradation des axes routiers menant à Kongolo dans la province de Tanganyika est à la base de la flambée du prix du carburant dans cette cité, rapporte le président du Comité des revendeurs du carburant de Kongolo, Abuba Ngoy Selemeni.

Selon lui, Kongolo consomme du carburant provenant de Lubumbashi au Haut-Katanga et Bukavu dans le Sud-Kivu.

Le prix d’un bidon de 20 litres d’essence est passé de 45 000 franc congolais (22,56 USD) à 100 000 francs congolais (50 USD) voire 120 000 francs congolais (60 USD).

« Les prix ne grimpent pas sans motif à Kongolo. Tout part des lieux d’approvisionnement. L’état de nos routes laisse à désirer. Au départ de Kongolo centre nous mettons quatre jours à Mbulula avant d’atteindre Kalemie, Bukama ou Lubumbashi. Et imaginez le temps que métrait le carburant acheté à Lubumbashi avant d’arriver à Kongolo. Plus le temps est long, plus les prix montent », a expliqué Abuba Ngoy Selemeni.

Mais il plaide en même temps pour que soit revu à la baisse le prix du carburant à travers le pays :

« Le prix doit être revu à la baisse tout d’un coup. Sans route, les difficultés vont perdurer dans le temps. Un bidon de 20 litres coûte aujourd’hui 100 000 francs congolais et un litre au prix des détaillants revient à 6000 francs congolais (3 USD). Nous ne savons pas ce que nous réserve l’avenir ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner