Beni: plaidoyer pour la libération des jeunes interpellés lors des manifestations contre l'état de siège


La société civile et le conseil urbain de la jeunesse plaident pour la libération des jeunes interpellés lors des manifestations contre l'état de siège à Beni au Nord-Kivu. Ils ont formulé cette demande mardi 25 janvier lors de l'échange avec le conseil urbain de sécurité.

Pour les participants, une audience en flagrance devrait  être organisée, afin que le meurtrier du membre du mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) tué soit puni conformément à la loi.

En effet, le conseil de sécurité, la société civile, le conseil urbain de la jeunesse et certains élus de la ville de Beni se sont reunis mardi 25 janvier dans l'objectif de mettre en place un cadre permanent de concertation entre ces parties, afin que la ville de Beni ne vive pas toujours les moments de turbulence par lesquels elle est souvent passée.
D'après l'un des élus de la région, Jadot Kasereka Mangwengwe, en vacances parlementaires et qui a initié cette rencontre se dit convaincu que ce dialogue aboutira à un résultat :

« J’étais toujours insisté sur l’approche du dialogue. Et je viens ensemble avec les trois sociétés civiles et le maire de ville venons d’arrêter certaine décisions pour qu’il ait régulièrement dialogue et je reste convaincu que cela pourra nous aider à mettre fin à beaucoup trop d’irrégularité ou de dérapage qu’on était en train de connaitre dans la ville. Parce qu'à travers le dialogue on sait régler les conflits sans qu’il ait morts d’hommes, sans qu’il ait de blessées sans qu’il ait même des personnes arrêtées ».

Le conseil urbain de sécurité a promis d'analyser les arrestations au cas par cas pour que ceux qui peuvent être libérés recouvrent leur liberté, et ceux qui pourront être emprisonnés le soient selon la loi.

Cette rencontre intervient au lendemain d’une journée ville morte décrétée par les corporations des mouvements de pression qui réclament la fin de l’état de siège qu’ils jugent inefficace.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner