RDC : Muhindo Nzangi lance la nouvelle année académique, les enseignants débutent le mouvement de grève

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) Muhindo Nzangi a lancé mercredi 5 janvier 2022 à Kinshasa l’année académique 2021-2022. Dans son allocution, il a appelé le personnel de l’ESU au dialogue.

« Il faut éviter, en tout état de cause, de préjudicier les étudiants dont les parents consentent d’importants sacrifices pour les faire étudier », a recommandé Muhindo Nzangi.

Il appelle toutes les catégories professionnelles de son ministère au dialogue, pour mener des discussions globales et trouver des solutions, pas seulement pour les professeurs, mais aussi pour le personnel scientifique, administratif, technique et ouvrier.

Il a aussi, au cours de cette allocution, rendu des hommages à Mgr Tharcisse Tshibangu Tshishiku pour son apport dans la réforme de l’ESU et lui a dédié l’année Académique 2020-2021.

Cette rentrée intervient alors que les professeurs des universités, les chefs de travaux et les assistants ont déclenché le mouvement de grève ce même mercredi.

A l’UNILU, l’UNIKIN et à l’UPN, les professeurs ont entamé le mouvement de grève.

Selon certains enseignants de ces universités, les cours ne seront pas dispensés. Parmi leurs revendications, les professeurs réclament l'amélioration des conditions salariales.

En effet, le Réseau des associations des professeurs des établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire (RAPUCO) a annoncé une grève sèche à partir de ce mercredi 5 janvier, dans tous les instituts supérieurs et universités publiques.

Ils ont pris cette décision à l’issue de l’évaluation de l’état d’avancement des démarches entreprises auprès des instances de la République habilitées en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

« Le RAPUCO constate avec amertume la mauvaise foi manifeste du gouvernement de la République qui continue de maintenir les professeurs dans des conditions de vie et de travail d’une précarité sans pareil. Après débat et délibération, le RAPUCO décide de lever les mesures de suspension des grèves dans tous les établissements de l’ESU. En conséquence, un mouvement de grève générale et sèche débute ce mercredi 5 janvier 2022 à 7h30 pour une durée de 21 jours, renouvelable après évaluation », indique la déclaration.

Cependant, le RAPUCO reste ouvert à tout échange de nature à apporter des réponses concrètes aux revendications légitimes des professeurs.

De leur côté, les chefs de travaux et assistants ont aussi déclenché leur mouvement de grève pour exiger l’amélioration des conditions de vie.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner