Forum des As : « Echangeant les vœux avec le corps diplomatique : Fatshi satisfait d’avoir remonté la diplomatie congolaise »

Revue de presse du vendredi  28 janvier 2022

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, a prononcé devant les ambassadeurs étrangers réunis au Palais de la Nation, jeudi 27 janvier, à l’occasion de la cérémonie d’échange des vœux, un discours de politique étrangère mettant en exergue le retour de la RDC sur la scène internationale depuis son accession au pouvoir en 2019, rapporte Forum des As.

« A mon accession à la magistrature suprême, j’ai fait du retour de la République démocratique du Congo sur la scène internationale ma priorité avec comme objectif clair, de l’ouvrir au monde et de briser son isolement diplomatique. À ce jour,  je peux me réjouir  d’affirmer que la réintégration de mon pays dans le concert des nations est devenue une réalité », s’est félicité le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi dans les propos repris par le journal.

A l’occasion, ajoute le quotidien, il a réitéré sa vision basée sur une  politique  de  bon  voisinage, d’amitié et de solidarité, en faisant remarquer que la RDC agit toujours pour la paix et la stabilité dans le monde via une approche multilatérale des enjeux globaux.

En réaction au nombre croissant des pays qui ont au cours de ces trois dernières années,  accrédité des ambassadeurs dans notre pays, indique l’Agence congolaise de presse, la RDC a accrédité plusieurs ambassadeurs et chef de mission dans différents pays, dans le souci, notamment de jouer un rôle fondamental eu égard à sa position géo stratégique au cœur du continent africain, berceau de l’humanité.

Il a, en outre, promis de nommer à la dignité d’ambassadeurs plusieurs diplomates de carrière en instance d’affectation auprès de pays amis, ajoute l’agence.

Pour L’Avenir, le Chef de l’État a rappelé la vocation universelle de la diplomatie congolaise qu’il a relancée depuis son accession au pouvoir en 2019.

Il s’agit donc, détaille le journal, d’une RDC qui se présente comme une solution face aux enjeux mondiaux. Avec sa forêt, elle se positionne pour lutter contre le réchauffement climatique. Avec ses minerais, notamment le cobalt, le lithium, etc., qui concourent à la fabrication des batteries et des voitures électriques, elle est la réponse par rapport à la pollution mondiale.

Si le Président Tshisekedi évoque la réussite sur le plan diplomatique, certains médias évoquent des appels acteurs politiques et de la société civile qui lui demandent de restructurer son entourage.

« Remue-ménage en vue : cabinet présidentiel et gouvernement ciblés » titre Eco News.

A la Présidence de la République, on annonce une vague de nominations à différents niveaux de l’appareil institutionnel. Le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, a pris son temps avant de procéder à un remue-ménage. Son cabinet, rapporte-t-on, ne sera pas épargné, révèle le tri hebdomadaire.

Pour Félix Tshisekedi, 2022 est l’année de tous les enjeux. Il voudrait dès lors s’entourer des gens prêts à se jeter dans la bataille politique pour traduire en résultats les grands défis de son quinquennat. Avant la session parlementaire de mars, le Chef de l’Etat veut s’assurer de replacer ses pions pour la marche victorieuse de 2023 devant les urnes, conclut Eco News.

La République  rappelle qu’ACAJ demande à Félix Tshisekedi de remanier son cabinet et de veiller que le gouvernement fasse davantage preuve d'efficacité.

Cette vague de  demande de remplacement concerne aussi le parti présidentiel. A en croire Africa News, un sit-in et une marche ont été organisés  par la force du progrès et les jeunes de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) pour exiger la démission de Jean-Marc Kabund-a-Kabund à la tête du parti.

Kabund, rappelle le trihebdomadaire, a annoncé sur son compte Twitter le 14 janvier dernier sa démission à la 1ère vice-présidence du bureau de l’Assemblée nationale.

Un millier de jeunes ont été mobilisés dans l’après-midi dans les différentes artères de la ville-province de Kinshasa, arborant des banderoles en mains, où on pouvait lire en gras: «Kabund dégage!», conclut le tabloïd.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner